Recherche avancée

Après CETA et Tafta, place au JEFTA, nouveau partenariat économique entre l'UE et le Japon !

Passation des marchés
23 août 2017
Prospective
Après CETA et Tafta, place au JEFTA, nouveau partenariat économique entre l'UE et le Japon !
© Fotolia

L’Union européenne a annoncé le 6 juillet la signature d’un accord de principe sur un traité commercial avec le Japon : le JEFTA, acronyme de Japan-EU Free Trade Agreement. Fruit de quatre années de négociations, cet accord commercial bilatéral sera le plus important jamais conclu par l'UE. Le JEFTA couvre un large éventail de domaines commerciaux, dont notamment l’accès aux marchés publics.

Cet accord de partenariat économique a pour ambition, entre autres, d’ouvrir les marchés publics japonais aux entreprises européennes. Un seul domaine est – pour le moment – entièrement fermé à la concurrence étrangère : il s’agit du secteur très lucratif des chemins de fer japonais. L’UE souhaite revenir sur ce point pour que les constructeurs de trains européens puissent affronter la concurrence à armes égales. Autrement dit, les négociations ne sont absolument pas finalisées. Le texte JEFTA reste inabouti et les marchés publics constituent des pierres d’achoppement, tout comme cela a été le cas pour le TTIP.

Les négociations devraient se terminer fin 2017. La Commission pourra alors décider s'il faut proposer un accord « mixte » ou un accord conclu uniquement par l’UE ; l'accord dit mixte imposant qu'il soit également approuvé par les parlements nationaux, et éventuellement régionaux, des États membres, en plus du parlement européen et des gouvernements des États membres de l'UE.

Sources :

  • Rechercher dans cet article